Choisir son mode d’hébergement pour ses prochaines vacances...

L’été arrive enfin ! Au Québec, on peut dire "qu'on a hâte à l'été" ! Après ce dur hiver, il fait bon de se rapprocher du Soleil !

Cela dit, vous avez pu réserver votre plage de vacances avec votre employeur et...votre conjoint ou conjointe a fait la même chose... les enfants seront en vacances aussi…

C’est déjà un tour de force pour les membres d’une même famille de pouvoir synchroniser leurs agendas, n’est-ce-pas ?


En fonction des besoins ou des goûts des membres de familles ou tout simplement par curiosité/intérêt pour une région du Québec, vous parvenez après quelques jours à vous entendre sur une région de destination (en passant, bravo si vous avez choisi le Lac-St-Jean !) !

La planification peut enfin commencer !


Maintenant, outre les attraits touristiques qui éveilleront vos sens et vous feront découvrir dans des domaines variés tels que les arts, la culture, les sciences, l’histoire etc., il y a une question fondamentale : où allez-vous loger ?
C’est une question importante puisque le tiers voir la moitié du temps de vos vacances y sont consacrés.


Établissons d’abord la liste de certains critères de sélection


Critère 1 : Avez-vous besoin de vous évader ?


Si la réponse est oui, c’est à vous de déterminer quel mode d’hébergement vous permet un maximum d’évasion. Puisque vous y dormez, puisque vous « risquez » d’y prendre des repas, puisqu’il est probable que vous y passiez un peu de temps si vous vous sentiez fatigué… dans quel type d’hébergement souhaiteriez-vous être ?


Est-ce qu’une chambre vous offre un espace suffisant ?


C’est souvent le cas quand on est de passage ou pour quelques jours, mais si vous comptez explorer une région de fond en comble, il est probable que vous en ayez assez de vivre dans votre valise après quelques jours…
Encore une fois, les maisons et chalets à louer offre beaucoup d’espace. En fait, vous êtes pratiquement à la maison. Quant au camping, c’est l’évasion totale, mais cela demande davantage d’attirail !

 

Définissez le niveau de confort et d'espace que vous désirez lors de vos vacances et vous cernerez avec ce seul critère un à trois modes d'hébergement.


Critère 2 : Voulez-vous profiter des commodités que vous avez à la maison ?


Si la réponse est oui, vous avez besoin davantage qu’une chambre. À moins évidemment de choisir la chambre avec suite et dinette ! Mais ce n’est peut-être pas à la portée de toutes les bourses. Qu’en pensez-vous ?


Les modes d’hébergement qui procurent toutes les commodités sont : la maison ou le chalet en location et, dans une moindre mesure, le camping pour lequel vous devez déplacer tous vos effets personnels et articles ménagers.


Critère 3 : Où voulez-vous prendre vos repas ?


Si vous avez choisi durant vos vacances de prendre vos repas principalement dans les restaurants, alors l’hôtel, l’auberge et le gîte touristique conviendront.


Par contre, on peut parfois « trouver » d’excellentes aubaines pour les chalets, surtout hors saison. Ainsi, pour le prix d’un hôtel, auberge ou d’un gîte, vous aurez un chalet offrant toutes les commodités et surtout bien plus d’espace !


Comme lignes directrices, si vous avez un hébergement pour deux personnes à environ 100$/nuit (au Québec), c’est tout à fait convenable ! Si vous êtes une famille de 4 personnes et que vous repérez une maison ou un chalet à 125$/nuitée, c’est du bas prix pour le niveau de confort et de commodités offert.


Critère 4 : Est-ce que cela est un problème de vous déplacer en voiture pour accéder aux différents attraits ?


Généralement, si vous sortez des centres urbains pour découvrir ce qu’a à offrir le « territoire », il vous faudra une voiture. Mais certaines personnes préfèrent changer d’hébergement à chaque jour plutôt que de se trouver un point d’ancrage et d’effectuer des allez-retours entre le lieu d’hébergement et l’attrait touristique en question.


Qu’est-ce qui est le plus épuisant pour vous ?


A. Est-ce que c’est de faire quelques dizaines de kilomètres de plus par jour ?
ou plutôt...

B. Est-ce de prendre 60 min à 90 min chaque matin pour refaire les bagages, procéder au « check-out » en vue de se déplacer au prochain lieu d’hébergement, ce qui exigera du temps de "réinstallation", mais  en contrepartie, procurera une économie de carburant ?


Critère 5 : Accordez-vous plus d’importance à la proximité de « tous les attraits » ou d’avoir un point d’ancrage en "territoire de dépaysement" ?


Règle générale, lorsqu’on planifie ces vacances, on en met trop dans l’agenda !

L’objectif, avec un peu de recul, revient à vouloir en faire le maximum dans le moins de temps possible…


Ce n’est probablement pas votre cas, mais quand même, ça vous est certainement déjà arrivé de vous dire : « Bon sang, j’suis plus fatigué en revenant de mes vacances, qu’avant mes vacances !! »


On oublie des activités simples comme : « Cueillir des fruits sauvages, marcher en forêt, lire un livre dehors au son des oiseaux, siroter un « drink » en bonne compagnie en regardant la nature, observer les étoiles couché sur le sol, passer 3 heures devant un feu de camp à raconter toutes sortes d'histoire ».


Après tout, les vacances, c’est aussi pour décrocher ! Devrait-on se sentir gêné de « ne rien faire pendant 2 jours » ?

Ne rien faire, voilà qui est reposant !


Pour les activités simples qui viennent d’être mentionnées, a-t-on besoin de spécifier que si vous êtes dans un hôtel, ce sera plus difficile de les réaliser ?

La « nature » fait rarement partie du paysage d’un hôtel (au québec), mais il existe quelques exceptions, à vous de procéder aux recherches. Validez le tout par téléphone.


Pensez maintenant si vous étiez dans une auberge, dans un gîte touristique, dans un camping, dans un chalet ou une maison à louer ?


Lequel de ces modes d’hébergement vous permettrait de vous sentir chez vous tout en vous aidant à décrocher du feu roulant quotidien ?


Critère ultime : le prix !


Savez-vous que plusieurs personnes qui ont des limites financières ne font tout de même pas une analyse soignée de la somme des coûts suivants dans leur planification de vacances :
Coût de l’hébergement + Coût de l’alimentation + Coût de transport = 60-80% des coûts de vos vacances !

La somme est très importante mais comme vous l’aurez compris en lisant cet article, il existe une relation entre ces différents coûts.


Par exemple, si vous optez pour un hébergement de type Hôtel, Auberge ou Gîte, vos coûts d’alimentation augmenteront puisque vous ne disposez pas de cuisine, d'une laveuse-sécheuse ou même d'un réfrigérateur ! Vos coûts de transport pourraient diminuer, car vous avez la possibilité de vous déplacer et donc de loger tout près de la « prochaine attraction » !


Autre exemple, si vous optez pour un chalet à louer ou une maison à louer, vous bénéficiez d’un point d’ancrage. Vos coûts en alimentation pourraient diminuer, car vous pouvez faire une « épicerie » ce qui est beaucoup plus économique que le restaurant. Par contre, vos coûts de transport pourraient augmenter. Comme règle du pouce : avec 10$ de carburant, vous faites 100km. Avec 10$ de restaurant, vous faites quoi ? une "entrée" au restaurant, 2 bières, une coupe de vin ou 2 desserts…

La facture globale en alimentation grimpe en réalité plus rapidement que celle du transport, à moins d'avoir un véhicule gourmand ou de... traîner une charge imposante (une roulotte par exemple).


Si vous êtes une famille de 4, vous vous compactez dans une seule chambre… c’est un choix ! Mais que diriez-vous de l’intimité offerte dans un chalet ou une maison à louer ?

Les enfants ont leur chambre, vous avez la vôtre, une grande cuisine, un terrain pour jouer dehors, marcher ou même un Lac pour effectuer votre activité aquatique préférée !

C'est loin d'être hors de prix, en fait vous pourriez être agréablement surpris !


Passez de belles vacances ! Les vacances, c’est fait pour découvrir, s’amuser et avoir du plaisir entre amis et en famille !


Et surtout, prudence sur les routes !


Au plaisir,
Chalet à louer 1587
*****************************************************************************************************************************************
Au chalet à louer 1587 localisé au Lac Noir à l’Ascension-de-Notre-Seigneur tout près du Lac-St-Jean, nous offrons une carte (voir à l’intérieur du chalet) montrant les différents attraits touristiques.


Vous serez comblé de pouvoir effectuer ces activités et de rentrer au chalet 1587 le soir dans un lieu tranquille et extrêmement paisible. Si vous n’avez jamais entendu le silence en pleine nuit, vous l’entendrez !!


Toutes les commodités vous sont fournies, c’est comme si vous étiez à la maison !


Bonne recherche dans vos modes d’hébergement qui seront le plus compatibles avec votre style ou votre planification de vacances !


Espérant pouvoir contribuer à faire de vos vacances un succès et un périple rempli de souvenirs intarissables.
Chalet à louer 1587